Wanomichi Takemusu

Le Wanomichi de Daniel Toutain est une émergence directe de l’Aikido traditionnel d’Iwama enseigné par son Maître Morihiro Saito Sensei auquel a été ajouté une méthode complète nommée Kaizen Dosa. Composé d’un Yoga approprié, d’exercices préparatoires spécifiques avec partenaire et d’un kata spécial, le Kaizen Dosa apporte la synthèse et la maîtrise d’une biomécanique logique permettant de mieux maîtriser les techniques martiales d’Iwama. Le Wanomichi se singularise dans le monde de l’Aïki du fait de cette complémentarité entre le Kaizen Dosa et le programme complet Taijutsu – Bukiwaza (Aikiken et Aikijo) enseigné par Saito Sensei. En alliant Tradition et Modernité, le Wanomichi s’adapte ainsi aux besoins du monde d’aujourd’hui.

Le Takemusu Aiki de Takeji Tomita propose une approche globale du Budo qui accorde une importance dans le détail des mouvements des mains et du corps et de la centralisation d’un mouvement à trois dimensions dans une pratique volontairement martiale et de combat.

Laissant une large place au travail des armes et plaçant les techniques comme un outil de développement des principes et non comme une fin en soi, le Takemusu Aiki de Takeji Tomita est un approfondissement du travail du Fondateur et de l’école Iwama de Morihiro Saito Sensei.

WANOMICHI

Le Wanomichi élaboré par Daniel Toutain, élève direct de Morihiro Saito Sensei, prend tout droit sa source dans les enseignements de son Maître auxquels il a ajouté une méthode créée en 2018 sous l’appellation « Kaizen Dosa ». Cette méthode est composée d’un Yoga approprié, d’exercices préparatoires avec un partenaire, ainsi que d’un Kata spécial. Elle vise à acquérir la maîtrise d’une biomécanique logique du mouvement corporel afin de mieux comprendre et appliquer les techniques martiales transmises à Iwama par Saito Sensei.

Le Wanomichi propose ainsi une approche progressive globale adaptée à chacun afin d’atteindre « Wa » ou l’Harmonie dans tous les niveaux de réalisation. En alliant Tradition et Modernité pour adapter la pratique au monde d’aujourd’hui, le Wanomichi s’apparente en même temps à un chemin initiatique de développement personnel qui transcende son expression physique.

La particularité du Kaizen Dosa et du programme complet Taijutsu - Bukiwaza (Aikiken et Aikijo) enseigné par Saito Sensei, font de cette complémentarité du Wanomichi une discipline bien distincte dans le monde de l’Aiki.

Site web du Wanomichi

ORIGINES DU GROUPE WANOMICHI / TAKEMUSU Aïki

Daniel Toutain et Takeji Tomita proposent chacun une approche technique très spécifique dont les racines communes sont issues des enseignements de Morihiro Saito Sensei, leur professeur direct.

Le Wanomichi de Daniel Toutain et le Takemusu Aiki de Takeji Tomita revendiquent en commun un réel Budo qui prône la justesse du mouvement en tant que « Voie d’harmonie » et dont la finalité est le développement personnel à tous les niveaux.

Le Groupe WTA, qui réunit Wanomichi et Takemusu Aiki, est intégré au sein de la FFAAA. Dans une forme originale et avec la transmission de valeurs communes avec l’Aikido, l’Aiki Budo et le Kinomichi, le groupe WTA participe ainsi aux activités et aux échanges des Arts de l’Aiki existants dans la fédération.

Le Wanomichi et le Takemusu Aiki s’adressent à tous, adultes hommes ou femmes quel que soit l’âge, et aux enfants dès 7 ans avec un enseignement adapté.

TAKEMUSU AIKI

Le Takemusu Aiki de Takeji Tomita trouve son inspiration dans les enseignements du Fondateur de l’Aikido (de1961 à 1968), les principes de l’école Iwama de Morihiro Saito Sensei (de 1968 à 1992), son étude personnelle des principes biomécaniques, anatomiques et physique du corps humain, des fondements martiaux du Daito Ryu Aiki Jujutsu, de l’histoire du Bushido et des arts martiaux japonais et de ses écoles, ainsi que des techniques ancestrales de combat des Samouraïs.

Le Takemusu Aiki de Takeji Tomita correspond à la possibilité de création de nouvelles techniques de façon naturelle et spontanée après assimilation complète des principes fondamentaux qui les composent. Selon Morihiro Saito Sensei, le Fondateur de l’Aikido parlait essentiellement de Takemusu Aiki dans les dernières années de sa vie à Iwama.

La pratique à mains nues proposée dans le Takemusu Aiki de Takeji Tomita permet d’éprouver les « principes » en situation martiale. Un lien permanent est fait entre le travail à mains nues et la pratique des armes dans une logique de combat, de rapidité et d’efficacité du geste et du mouvement du corps. Takeji Tomita a effectué un travail de recherche important sur la pratique des armes dans les arts martiaux japonais, visant à approfondir le travail de Saito Sensei en l’espèce.

Site web Takemusu Aiki